Mot du DG

Mot du Directeur Général des Impôts

Au seuil de l’an 2020, la Direction Générale des Impôts présente les vœux de bonheur, de prospérité et de paix pour 2020 à l’ensemble de son personnel, aux opérateurs économiques, à tous les compatriotes et aux résidents étrangers.

Il y a ici lieu de saluer les efforts fournis par le Président de la République, Chef de l’Etat, à travers la restauration de la paix et la concorde nationale, gages de la mobilisation accrue des recettes fiscales.

C’est dans cet élan que la Direction Générale des Impôts se fixe l’objectif d’atteindre les assignations budgétaires de l’année 2020, à travers les stratégies ci-après :

  • la communication et l’information de la population sur le concept, l’objet et l’enjeu de l’impôt ainsi que la procédure de paiement y afférente du fait que l’acceptation de l’impôt est un devoir civique conformément aux dispositions de l’article 174 de la Constitution de la R.D.C. ;
  • la participation citoyenne des employés du secteur public notamment les fonctionnaires et agents publics, les membres des Institutions nationales et provinciales et des Cabinets politiques ;
  •  la mise en place des actions permettant une bonne collecte des informations auprès des différents assujettis de la TVA notamment les missions de contrôle inopiné et ponctuel pour combattre la fraude fiscale ;
  • l’informatisation ou la digitalisation du fonctionnement de la DGI qui permettra d’œuvrer dans un environnement de transparence et de préparer le dispositif des recettes dans le secteur de l’économie numérique ;
  • l’orientation des actions de lutte contre l’érosion des bases imposables par la maîtrise des prix de transfert et la collaboration avec les autres services par l’échange des renseignements à des fins fiscales ;
  • le renforcement du partenariat avec les opérateurs économiques par l’amélioration de la qualité des services aux usagers.

Pour y parvenir, l’accent sera mis sur la revalorisation de l’homme, qui est au centre de toutes les actions, par la régularisation de sa situation administrative, la formation et la moralisation afin de le rendre plus responsable.

 

                                                                                   NGOY YAV N’ZAM